« Aux Champs »

Venez déguster Chez Tiane nombre de produits locaux proposés par ce groupement de producteurs ; vous pouvez aussi les rencontrer dans leur magasin du Moutier, 19 route de Clermont à THIERS.

 

 

Pour la deuxième fois, le PNR Livradois-Forez a organisé un « speed-meeting » entre prestataires touristiques et producteurs. Une soirée créatrice de liens durables.

Au « speed-dating », il emprunte l’idée de rencontre, mais les affinités sont d’ores et déjà là, avant même de se parler, et d’essayer de se séduire. Le Parc naturel régional Livradois-Forez organisait, mardi soir, son second « speed-meating » au magasin de producteurs « Aux Champs » à Thiers. Une rencontre informelle entre des producteurs locaux regroupés au sein du réseau « Saveurs du Livradois-Forez » (qui regroupe une centaine de producteurs fermiers, artisans, commerçants) et des prestataires touristiques engagés dans les « Coccinelles du Livradois-Forez » (une soixantaine d’acteurs).

Une centaine de paniers

Un véritable échange autour du consommer local et l’occasion pour « Aux Champs » de présenter toute sa démarche. « On est installés depuis deux ans à Augerolles (Les truites du Moulin du Clos, N.D.L.R.), c’est une occasion de connaître plus de monde, ça permet de dialoguer, de faire connaître notre démarche et que les prestataires la retranscrivent auprès de leurs clients », explique Loïc Bellot, également président de la SAS « Aux Champs ». La structure, qui compte 13 associés, regroupe désormais près d’une quarantaine de producteurs dans son magasin de la rue de Clermont.

Une centaine de paniers par jour sont vendus, particulièrement les mardis et vendredis après-midi, environ 70 les mercredis et samedis matins. « On essaie aussi de trouver des produits nouveaux ou des façons de travailler qui nous plaisent. C’est aussi ce que recherchent les personnes qui viennent », ajoute-t-il. Preuve de cet engouement des consommateurs pour le circuit court, la SAS a pu recruter, depuis le 1 er mars, une vendeuse, Mathilde Rogez, afin d’épauler un producteur, par demi-journée d’ouverture.

Le « speed-meating » avait aussi cette valeur de promouvoir la démarche d’« Aux Champs ». Et de l’étendre : « À terme, on pourrait aussi inciter les prestataires touristiques à utiliser ces produits locaux par la mise en place de paniers locaux dans les gîtes, estime Caroline Le Roy, chargée de mission tourisme durable au PNR Livradois-Forez. On pourrait aussi mener un travail sur le gaspillage alimentaire. Des études montrent que lorsqu’il s’agit de produits locaux, les gens sont plus enclins à les ramener chez eux ».

Accueil et environnement

Des projets et démarches qui ont intéressé Fabrice Audemard et Roland Ducreux, de la « Ferme du Garnasson », présents à la première soirée, organisée en mars 2016 au « Local » à Ambert, revenus mardi soir à Thiers. Originaires de Toulon et en reconversion – l’un était jardinier paysagiste, l’autre dans le commerce – tous deux proposent désormais cinq chambres et une table d’hôtes à Doranges. « On est venu habiter ici parce que c’était un parc naturel. Et tant qu’à être ici, on a décidé de lancer une activité en lien avec le territoire », expliquent-ils.

Une occasion de connaître plus de monde, ça permet de dialoguer, de faire connaître notre démarche

Une démarche d’accueil mêlée à des exigences environnementales puisque tous deux proposent aussi leurs propres produits : confitures, fruits rouges, légumes, miels « avec les mêmes exigences que le bio », soulignent-ils, en vente directe et en redistribution sur tout le département, via des épiceries fines ou des supérettes locales notamment. Du local donc avec cette volonté aussi « d’éduquer les clients » à cette proximité du produit. Totalement en adéquation avec les valeurs d’« Aux Champs » mais aussi de « Saveurs du Livradois-Forez » et des « Coccinelles ». Et preuve que ce « speed-meating » était vraiment placé sous de bons auspices : le mardi 20 mars a été proclamé, depuis 2012, Journée mondiale du bonheur et du bien-être. Encore plus avec ces « Coccinelles du Livradois-Forez » !

François Jaulhac – quotidien LA MONTAGNE CENTRE FRANCE du 22 mars 2018

 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *